Bienvenue sur le site du Commissariat au Développement Institutionnel(CDI)

 

Accueil

Politique nationale de transparence dans la gestion des affaires publique

about it 'sans-serif';">IMG 4917

more about 'sans-serif';">IMG 4914

view 'sans-serif';">Madame DIARRA Raky TALLA, en visite au Canada, a salué l’excellence de la  coopération canadienne dans le domaine des réformes en cours au Mali. 

Le ministre du Travail et de la Fonction Publique, chargé des Relations avec les Institutions Mme Diarra Racky Talla est, en effet, à la tête d’une forte délégation pour une visite d’étude à Ottawa (Canada). Cette visite est centrée  sur la transparence dans la gestion  des affaires publiques. La délégation est composée des membres du comité de pilotage de la politique nationale de transparence du Mali, notamment le chef de cabinet du departement M. Hamadoun Ibrahima Maïga, le commissaire au Développement Institutionnel (CDI) Dr Abraham Bengaly, le directeur national de la fonction publique, M. Amadou Fabé, entre autres.Lors de la première étape de la délégation malienne au Canada, elle a rencontré, le mardi 13 décembre 2016, la Commissaire à l’Information du Canada et ses proches collaborateurs.

Au cours des entretiens, Madame le Ministre du Travail et la fonction publique chargée des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Racky Talla et son hôte du jour, la Commissaire à l’information du Canada, Mme Suzanne Legault, ont passé en revue les importantes réformes de l’Administration publique. Au centre de cet entretien la mise en place de la politique nationale de transparence, à travers un système d’information à la transparence et d’un code de déontologie commun de tous les agents des services  publics.

Dans son intervention, la Commissaire à l’Information du Canada, Madame Legault, a présenté à la délégation malienne le statut de son service et ses missions qui visent la transparence dans la gestion des affaires publiques. Elle a indiqué que le Commissariat à l’information est une autorité indépendante du pouvoir exécutif et inamovible,  nommée pour un mandat de sept ans.  Selon elle  les missions de sa structure sont  relatives :  à la défense des droits des citoyens qui formulent des requêtes d’accès à l’information à travers des enquêtes sur les plaintes des demandeurs quand ils estiment que les Institutions et les Administrations fédérales n’ont pas respecté leurs droits, tels que définis par la loi canadienne. Elle a aussi souligné que sa structure incite  les institutions fédérales à faciliter l’accès du public à l’information afin de s’assurer que le Gouvernement se conforme à ses obligations de rendre compte aux citoyens. Ses services  procèdent également à la sensibilisation des citoyens sur l’importance de la gestion transparente des affaires publiques par le Gouvernement.Les échanges ont permis à la délégation  malienne de s’enquérir du processus de mise en œuvre de la loi sur l’accès à l’information notamment, son objet, les exceptions et les exclusions, la procédure de plainte, son traitement ainsi que les différents recours dont disposent les citoyens.

A l’issue des entretiens, Madame DIARRA Raky TALLA a salué l’excellence des relations canado maliennes et l’accompagnement multiforme de la coopération canadienne dans le domaine des réformes en cours au Mali.